22/08/2017

Dernière mise à jour07:00:34 AM GMT

Vous êtes ici >> Commissions Environnement Brazzaville : Effondrement de la toiture du marché Total

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Brazzaville : Effondrement de la toiture du marché Total

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Tandis que nous annoncions hier l'inauguration du marché moderne de Dolisie, la toiture du marché Total de Brazzaville s'effondrait sur les marchands et les clients qui s'y trouvaient. Si le bilan officiel ne recensse aucun décès, nos informations font état d'une victime qui serait morte sur place.

Ce drame, qui aurait pu être bien plus meurtrier met en évidence la vétusté et l'insalubrité d'un grand nombre des ces lieux de commerce au Congo. La Ministre du Commerce Claudine Munari s'est engagée pour le gouvernement à accélérer la construction de marchés modernes partout où il le faut. La ministre a également déclaré que les victimes seront prises en charge par le gouvernement. Nous ne pouvons qu'espérer qu'il ne s'agit pas là, une fois de plus d'une annonce qui ne sera pas suivie d'effet.

Marché Total : plusieurs blessés sous les décombres d'une toiture effondrée le 01/03/2011.

Près de deux cents étals ont été ensevelis sous la toiture du marché Total le 1er mars, qui s'est effondrée à la suite d'une secousse dont l'origine demeure indéterminée. On a dénombré plusieurs blessés et beaucoup de dégâts matériels

Cet incident (1) est dû en grande partie à la vétusté du marché Total, situé dans le deuxième arrondissement de Brazzaville, Bacongo. La partie endommagée du marché était occupée par des vendeuses de poissons d'eau douce ou d'ingrédients divers pour la cuisine. Elles ont été surprises par l'écroulement de la toiture, en l'absence de toute intempérie.

« Pendant que des personnes de bonne volonté s'affairaient à tirer les vendeuses des décombres, des voleurs ont profité du désordre pour subtiliser de l'argent et des marchandises avant l'arrivée de la police. Une femme enceinte a eu du mal à reprendre conscience, choquée par la soudaineté de l'effondrement de la toiture sur une superficie de près de deux cents mètres carrés », a déclaré un témoin.

De son côté, le régisseur du marché Total, Victor Mapela, estime que cet incident malheureux va sans doute accélérer la reconstruction prévue du marché. Selon lui, les études pour cette opération sont terminées, et le recensement des vendeurs est en cours avant le démarrage effectif des travaux de réhabilitation. En ce qui concerne le dédommagement des victimes, le régisseur pense qu'il est trop tôt pour aborder le sujet.

Le directeur des marchés et des halles, Fidèle Makwiza, se dit très surpris de la gravité des dégâts matériels. « Vous savez bien que le marché Total est parmi les plus vieux de Brazzaville. Les autorités municipales et préfectorales se sont mobilisées pour construire des marchés modernes à Brazzaville. La modernisation du marché de Bacongo devait précisément commencer par la partie endommagée. Nous sommes venus il y a quelques jours avec les cadres de la délégation générale des Grands Travaux inspecter les lieux », a-t-il précisé.

Roger Ngombé

Photos : le marché Total après l'effondrement de la toiture.

NDLR : (1) -  Le terme incident nous parait bien faible pour qualifier ce qui devrait s'appeler catastrophe.

Commentaires  

 
0 #1 DUPONT-DURAND 04-05-2011 18:38
le terme est bien inconvenant et meme indecent quand on vient de lire comme moi l'article sur le fils de Sassou et ses millions de gains journaliers investis en dehors du pays...
un tout petit brin d'humanité de sa part avec quelques sous permettrait sans doute la construction d'un marché moderne et adapté digne du 21eme siecle et de la ville capitale
ce tout petit brin permettrait sans doute aussi de donner à tous les marchands une juste rétribution pour les dégâts subits et le manque à gagner causes par cet effondrement devenu catastrophe pour eux tous.
berda
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir