Vous êtes ici >> Commissions Environnement Brazzaville : le Pont 15 août 1960 sera totalement éclairé dès juillet prochain

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Brazzaville : le Pont 15 août 1960 sera totalement éclairé dès juillet prochain

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le Pont 15 août 1960 sur le Ravin du Tchad, à Brazzaville, sera totalement éclairé dans quelques semaines. Les travaux d’installation des lampes sur les 100 haubans qui restaient lors de l’inauguration de la route de la corniche qui relie la Case de Gaulle et le Club nautique Mami Wata, avancent normalement.

Long de 360 mètres, c’est un pont haubané à tablier courbe de 500 m de rayon et de 545 m de long, ayant deux pylônes de plus de 122 mètres de hauteur hors soi et une protection sonique des habitations riveraines du côté de la ville.

Il se dresse majestueusement sur 120 haubans de longueur variant entre 65 et 68 mètres. Ces haubans sont illuminés aux couleurs nationales (vert-jaune-rouge), pour montrer le caractère féérique du pont.

A l’inauguration de l’ouvrage, il n’y avait que 20 haubans. Selon M. Gervason, le chef de la mission de contrôle SGI International, les conteneurs des 100 autres qui étaient encore à l’étranger sont déjà arrivés.

«Les travaux que nous réalisons actuellement consistent à placer les installations pour éclairer tous les haubans du pont. Il y a au totale 20.000 lampes à installer. Il s’agit de câbler ces lampes. Pour des mesures de sécurité, nous avons barré la voie, notamment le côté du fleuve Congo. Quand nous aurons fini ce côté, nous l’ouvrirons pour barrer celui de la ville. Il ne s’agit pas de la reprise des travaux du pont, comme certains pensent», a-t-il expliqué. Il a rappelé que tous les travaux du pont étaient concluants.

Long de 2,500 km, le premier tronçon de la route de la corniche entre Case de Gaulle et le Club nautique Mami Wata a été ouvert à la circulation le 5 février 2016 par le Chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

Les travaux ont été exécutés par la société chinoise China Road and Bridge Corporation (CRBC) en deux tronçons distincts et financés par l’Etat congolais au coût global de 72 milliards 27 millions 235 mille 967 francs CFA.

Gos-Gaspard Lenckonov


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir