Vous êtes ici >> Commissions Environnement Arrêté pour détention de viande de chien

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Arrêté pour détention de viande de chien

Envoyer Imprimer PDF

Un commerçant centrafricain, surpris avec un sac contenant la viande de chien convoité par les mouches,

a été arrêté par la gendarmerie, dans un quartier de Brazzaville, la semaine dernière. Il est soupçonné d'écouler des brochettes de viande de chien. Or, la viande de chien n'entre pas dans les habitudes culinaires des Congolais. C'est en confiant son sac suspect à un taximan que ce dernier s'est aperçu de la supercherie. Comme, malheureusement, il ne voulait pas payer sa course, arrivé à destination, le taximan a démarré avec le sachet suspecté et a informé un ami qu'il a croisé en chemin. Les deux amis sont revenus au lieu où était déposé le commerçant centrafricain. Pris de peur, celui-ci  a tenté de prendre la clé des champs, mais il a été vite rattrapé et livré à la gendarmerie, qui s'était déporté sur les lieux. Interrogé sur la destination de la viande de chien qu'il détenait, l'homme s'est mis à balbutier, tout en niant qu'il n'allait pas en faire des brochettes, mais sans convaincre la gendarmerie. Il a donc été arrêté.

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir