Vous êtes ici >> Commissions Environnement Une mésaventure dans les airs, pour les membres du gouvernement congolais

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Une mésaventure dans les airs, pour les membres du gouvernement congolais

Envoyer Imprimer PDF

De retour d’Oyo, dans la Cuvette, où ils ont assisté le chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso, dans la commémoration du trentième anniversaire du décès de sa mère, Mme Emilienne Mouebara, jeudi 10 mai 2012, une grande majorité des membres du gouvernement avait repris l’avion, vers 17h, pour regagner Brazzaville.

Seulement, il y avait un grand orage, lorsque l’avion est arrivé à l’aéroport international Maya-Maya, vers 18h. Il a tenté d’atterrir, mais n’a pas pu.

L’avion a tourné dans le ciel brazzavillois, avant de mettre le cap sur Pointe-Noire, où il a atterri vers 18h30, pour faire le plein de kérozène et repartir de nouveau sur Brazzaville.

Une mésaventure dans les airs et on peut imaginer les prières chez les passagers à bord.

Source La Semaine Africaine 

Commentaires  

 
+1 #3 Thomas Elumba 02-02-2013 21:58
Par delà toutes considérations, je ne comprends toujours pas pourquoi et au nom de quelle raison, les célébrations des anniversaires de la mort des parents de Monsieur Sassou-Nguesso deviennent une affaire nationale au point de mobiliser tous les Ministres. Que Monsieur Sassou aille célébrer ses morts, quoi de plus normal? mais qu'il y'ait des haies d'honneur à l'aéroport pour lui dire aurevoir, ou pour l'accueillir à son retour, pour des choses qui relèvent uniquement de sa vie privée est proprement scandaleux dans un pays qui se dit démocratique!
Citer
 
 
+1 #2 taty 14-05-2012 08:13
Un pays qui n'a pas de service météologique, les surprise sont grande. Gouverner pour le vendre et pour le chef ne vous met a l'abrit des réalités de la nature.
Citer
 
 
0 #1 Ya Sanza 12-05-2012 23:00
Les pauvres, j'ai bien de la peine pour eux. :cry:
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir