Vous êtes ici >> Diaspora Actualités APPEL A MONSIEUR FELIX BANKOUNDA-MPELE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

APPEL A MONSIEUR FELIX BANKOUNDA-MPELE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

EXDICORDE:  Ya mé lunga, Mu mé yéla. Conformément à son programme d’activités dont l’EXDICORDE (Exécutif de la Diaspora Congolaise pour la Restauration Démocratique) a rendu compte à l’opinion publique en général, aux compatriotes et à la diaspora congolaise en particulier, les 25 février et 15 août 2013, selon les voies habituelles, celui-ci s’est réuni ce mois, le 13 janvier précisément.

L’EXDICORDE rappelle aux compatriotes son acte constitutif du 15 août 2012, diffusé en février 2013, dans lequel il était déclaré que l’EXDICORDE se veut « un organe restreint, un instrument de débat et de conception, mais surtout une machine d’action réunissant des patriotes outillés, déterminés et de conviction pour contribuer de façon dynamique à la restauration de la démocratie au Congo-Brazzaville, entendue prioritairement comme l’arrêt de l’Etat d’exception permanent au Congo et le rétablissement de la Constitution du 15 mars 1992 »

Dans le même acte constitutif, il était également signifié, clairement, que l’EXDICORDE « n’est pas la dernière née des associations politiques congolaises ». C’est dire que celui-ci ne se substitue pas -- ou n’est pas en compétition -- aux différentes associations existantes qu’il encourage plutôt. Son but étant, à cet égard, complémentaire par l’établissement de la cohérence, des passerelles, du dynamisme et de la nécessaire action tant réclamée par nos compatriotes. En résumé, d’en corriger les perversions.

Dans sa dernière déclaration diffusée du 15 août 2013, qui est la date de son premier anniversaire, l’EXDICORDE avait, par la suite, déclaré que « dès le début de l’année prochaine, année qui sera certainement celle de sa mise sur pied et des grandes démarches et actions, l’EXDICORDE annoncera ou fera appel à un compatriote dont il estimera avoir le profil approprié pour assurer sa coordination en vue d’assurer la mission qu’il s’est fixée… »

Pendant quinze mois donc, depuis son initiation, l’EXDICORDE a beaucoup travaillé, consulté et pris de nombreux contacts. Il a saisi plusieurs personnalités étrangères et surtout congolaises de la société civile, dont Monsieur Félix BANKOUNDA-MPELE, pour avis sur les questions juridiques, politiques et sociales du Congo principalement. Comme d’autres, il a aidé de manière laborieuse l’instance à la réflexion et à l’élaboration savantes de nombreux dossiers en vue de l’action de restauration et de consolidation démocratiques, et de l’initialisation de ‘la République conséquente’ au Congo.

Ainsi, réuni ce 13 janvier 2014, le Secrétariat de l’EXDICORDE, organe transitoire, à la suite de nombreuses consultations et des débats, a traité et délibéré sur la question de sa coordination. De façon quasi-générale, sur les cinq noms en lice, le choix s’est porté sur notre compatriote, Félix BANKOUNDA-MPELE , juriste et diplômé de science politique, universitaire, chercheur d’expérience, membre de plusieurs organisations universitaires, apparemment disponible présentement, mais surtout observateur assidu et analyste fécond de la vie politique congolaise et africaine, résolument au rendez-vous des questions de l’Afrique et du Congo, pour superviser l’EXDICORDE.

L’EXDICORDE appelle par conséquent, patriotiquement, Monsieur Félix BANKOUNDA-MPELE, s’il le veut bien, à s’impliquer plus activement dans cette noble et exaltante cause nationale pour la galvanisation, l’organisation et la formalisation, au sein de la diaspora congolaise, mais pas seulement, de toutes les volontés, des ‘patriotes déterminés et de conviction’ pour booster l’action de restauration et de consolidation démocratiques au Congo.

La présente délibération a été notifiée, en tout état de cause, à l’intéressé et le Secrétariat, qui continue à travailler conformément au programme qu’il s’est établi, et pour respecter son agenda, attendra, dans un délai raisonnable, sa réponse pour la participation à cette majeure mission. Le Secrétariat ne doute pas de la motivation et du sens des responsabilités de Monsieur BANKOUNDA-MPELE.

Le Secrétariat, dont l’existence est, rappelons-le, provisoire jusqu’à la mise sur pied définitive de l’EXDICORDE, informera l’opinion publique, la diaspora et les compatriotes, au moment opportun, de la suite de cette démarche.

La nouvelle boîte mail de l’EXDICORDE est : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

VIVE LE CONGO-BRAZZAVILLE, VIVE L’AFRIQUE, VIVE LA DEMOCRATIE ET LES VALEURS UNIVERSELLES

« Au diable les escrocs, au diable les criminels

Pour le Secrétariat,

Donatien GABA

Paris, 24 janvier 2014

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir